ClickCease

LE CPF : VOTRE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

Utiliser votre CPF pour les formations Coach Agile chez The Agile Company

 Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet à toute personne d’acquérir des droits à la formation professionnelle pour des formations certifiantes ou qualifiantes éligibles, dès son entrée dans la vie active et tout au long de sa vie professionnelle, y compris en période de chômage.

L’ambition du CPF est de contribuer au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel de toute personne

The Agile Company s’est inscrite dans une démarche qualité et est désormais certifiée organisme de formation sur la plateforme nationale des organismes formateurs Datadock. En étant « Datadocké », c’est notre qualité de formation qui est reconnue. Depuis 2020 nous avons obtenu le ecrtPour obtenir de la prise en charge de votre formation par votre OPCO, contactez-nous. The Agile Company vous accompagne dans les démarches et la gestion administrative. 

A qui s’adresse le CPF ?

  • Les salariés, y compris ceux en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation
  • Les demandeurs d’emploi
  • Les agents de la fonction publique (l’alimentation et l’utilisation du CPF est spécifique dans la fonction publique)
  • Les travailleurs indépendants : membres d’une profession libérale ou d’une profession non salariée, conjoint collaborateur.

Comment connaître ses droits ?

Chaque personne peut connaître son solde CPF et les formations admises, en se connectant à son espace personnel moncompteformation.gouv.

Comment connaître ses droits ?

Chaque personne peut connaître son solde CPF et les formations admises, en se connectant à son espace personnel moncompteformation.gouv.

Comment le CPF est-il alimenté ?

Depuis le 1er janvier 2019, le compte est crédité en euros chaque année et calculé au prorata du temps de travail en année N-1. Les droits restent acquis même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.

Le CPF est alimenté de 500 € par an avec un plafond de 5000 € pour les salariés ayant effectué une durée du travail supérieure ou égale à la moitié de la durée légale ou conventionnelle du travail sur l’ensemble de l’année 2019 ou de 800 € avec un plafond de 8000 € pour les salariés peu ou pas qualifiés.

Pour les salariés dont le temps partiel est inférieur à 50% du temps complet, une proratisation est maintenue.

Pour le travailleur indépendant, il doit être à jour du paiement de la contribution à la formation professionnelle (CFP) pour bénéficier d’une alimentation de son compte.

Pour les agents publics, consultez le site de la Direction Générale de l’Administration et de la fonction publique (DGAFP).

Pour les personnes en recherche d’emploi, la portabilité des droits acquis pendant l’activité est assurée, qu’elle soit inscrite ou non à Pôle Emploi.

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Les formations éligibles au CPF visent les objectifs suivants :

  • Acquisition d’une qualification (diplôme, titre professionnel, etc.)
  • Acquisition du socle de connaissances et de compétences
  • Accompagnement pour la validation des acquis de l’expérience (VAE)
  • Bilan de compétences
  • Préparation à l’épreuve théorique et pratique du permis de conduire
  • Création ou reprise d’une entreprise
  • Acquisition de compétences nécessaires à l’exercice des missions de bénévoles ou volontaires en service civique

Comment utiliser son CPF ?

La mobilisation du CPF relève de la seule initiative de la personne. L’employeur ne peut pas imposer au salarié d’utiliser son CPF. Le salarié dispose de deux possibilités pour utiliser son CPF :

1) Pendant le temps de travail

Dans ce cas le salarié doit demander une autorisation d’absence à son employeur au moins :

  • 60 jours calendaires avant le début de la formation si celle-ci a une durée inférieure à 6 mois
  • ou 120 jours calendaires avant le début de la formation si celle-ci a une durée supérieure à 6 mois.

L’employeur dispose alors de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse au salarié. L’absence de réponse vaut acceptation de la demande de formation

2)  Hors temps de travail

Le salarié n’a pas à demander l’accord de son employeur et peut mobiliser ses droits librement.

Que faire si le solde disponible ne couvre pas le coût de la formation ?

Si le solde disponible ne couvre pas la totalité du coût de la formation, des abondements (aides financières complémentaires) peuvent compléter les droits existants pour permettre à la personne de réaliser son projet de formation.

Ce complément peut être un autofinancement ou un abondement volontaire de l’entreprise, de Pôle emploi, de la région, de l’Opco…