Qui est votre client ?

Icagile fundamentals online
Natascha Speets

Natascha Speets

Natascha 无时无刻不在寻找着机会,帮助她的客户变成他们自己的最佳版本。 她将自己的专业教练技能融合到了她做的每一件事情之中。

Essayons une expérience de pensée :

Pensez à une équipe que vous coachez, ou à une partie de vous-même. Qu’est-ce qui fait de cette équipe une équipe ? Ses membres, le lieu où vous travaillez, les outils que vous utilisez pour vous connecter, les clients que vous servez. À quoi cela ressemble-t-il ?

Il est facile de considérer une équipe comme un système à l'intérieur de ses propres limites.

Une frontière qui sépare les membres de l’équipe des non-membres de l’équipe. Comme si l’équipe était une entité vivante, respirante et autonome que nous pouvons contenir dans nos séances de coaching.

Avant de commencer à interagir et à intervenir dans une équipe, nous devons réfléchir à notre propre état d’esprit et à nos croyances concernant l’équipe. Chaque équipe est composée de quelques personnes qui y « appartiennent ». Ces membres ne sont pas prisonniers, ils vont et viennent. Les membres ont également une histoire avec et en dehors de l’équipe, des obstacles, des alliances, et leur propre système qu’ils apportent à l’équipe, chaque jour. Il est trop simpliste de dire que l’équipe est un système et que c’est ce que nous coachons. Les vrais coachs systémiques seront curieux de connaître toutes les relations possibles avec les personnes qui composent l’équipe, car elles font en quelque sorte partie du système qui permet à l’équipe de faire ce qu’elle fait.

Nous devons également retenir ce désir lorsque nous interagissons avec les équipes. Pouvons-nous vraiment voir, comprendre et démêler l’extrême complexité des systèmes qui se mettent en place lorsque l’équipe est au travail ? Non, nous ne le pouvons pas. Peut-être qu’un jour l’IA sera capable de nous donner une carte complète des profondeurs de ces systèmes, mais pour l’instant ce n’est pas une réalité.
Nous devons sélectionner la partie d’un système sur laquelle nous voulons nous concentrer, puis créer un conteneur pour que cette partie de la relation se développe au-delà de la réalité actuelle et la guider vers l’avant, permettant ainsi aux relations de s’épanouir, de se développer au-delà de l’équipe et d’initier un effet d’entraînement dans tous les systèmes qui se connectent à l’équipe au travail.

« Par essence, le coaching systémique concerne tout autant l’amélioration continue que notre cadre Agile préféré »

La pensée systémique et le coaching systémique sont deux disciplines très différentes qui travaillent avec la même matière première : Les relations. Les relations entre les personnes, entre les personnes et les choses (comme un produit, un service, un rôle ou une histoire), et les relations entre les choses. Toutes ces relations interagissent et s’influencent mutuellement en permanence. Il ne s’agit pas d’une chose statique que nous pouvons observer, enregistrer et classer.

Alors, repensez à cette équipe, à quoi ressemble-t-elle maintenant ?

 
Voyez si vous pouvez vous poser ces questions :
 
  • Que serait-il possible de se concentrer sur une seule relation au sein de l’équipe, quelles sont ses caractéristiques distinctes ? Qu’est-ce qui n’appartient pas à cette relation ?
  • Pouvez-vous voir si vous pouvez trouver que la relation elle-même a des parties que nous pouvons définir (ne se produit qu’au travail, l’histoire de la relation, les connexions et les luttes de pouvoir au sein de la relation) ?
  • Qu’est-ce que cela apporterait si nous découvrions que cette relation fait elle-même partie de quelque chose de plus grand (l’équipe, le cercle des dirigeants, l’équipe de football de l’organisation ?)
  • La relation est-elle liée à une autre relation ? Une relation dépend-elle d’elle pour prospérer ?
  • Que se passerait-il si nous changions de point de vue et regardions la relation sous un angle différent, l’œil d’une autre personne, une perspective temporelle même ?

La pensée systémique vous permet de démêler le chaos apparent (dans une certaine mesure, bien sûr) du système.

Que se passerait-il si, en tant que coach, vous commenciez à vous concentrer sur le(s) système(s) plutôt que sur les personnes qui l'habitent ?

Le coaching systémique travaille avec et au service des connaissances acquises par la pensée systémique, dans le but d’améliorer les relations qui maintiennent le système, afin que celui-ci puisse prospérer, croître et s’améliorer. Les personnes qui y participent construisent leur système avec intention, avec aspiration et lui permettent de commencer progressivement à s’auto-organiser en une équipe saine, qui suit un ensemble de règles simples et puissantes, pour atteindre ses objectifs, comme le fait tout autre système « naturel ».

Dans cette optique, nous pourrions l’appeler le coaching d’équipe 2.0, car il nous aide, nous les coachs, à regarder au-delà des frontières imaginaires d’une équipe, à prendre conscience de ce qui est nécessaire, manquant ou trop présent pour que les relations s’épanouissent.

Si le coaching systémique est un « coaching d’équipe sans frontières », quelle question voulez-vous poser au système que vous coachez ?

Cours de coaching systémique

Il existe de nombreux cadres et cours de coaching systémique différents, et après en avoir suivi certains et lu d’autres, j’admets que chacune de ces approches présente des mérites et des outils de coaching intéressants. Je reconnais également que de nombreuses parties de la formation et des cours de certification utilisent des termes et des noms pour leurs outils qui me déroutent parfois. Comme s’ils étaient conçus pour nous donner l’impression que nous ne pouvons pas être un bon coach systémique sans embrasser les « méta-compétences », adhérer à des idées spirituelles et taoïstes ou même comprendre la physique quantique !
 
Je crois fermement que nous pouvons mieux expliquer le travail systémique que nous faisons, et que nous ne devrions pas avoir besoin d’une cape, d’un gourou et d’un doctorat en physique pour avoir un impact positif sur l’équipe, ses systèmes et l’organisation que nous servons en tant que coachs.
 

C’est avec ce désir que nous construisons aujourd’hui un cours très pratique qui vous enseignera les principes de base du coaching systémique, ses principes, ses outils et ses compétences ; sans les chichis, le flou et le mystère.

Je vous ferai savoir quand nous serons prêts pour le pilote, afin que vous puissiez tous donner votre avis et vos idées !

Santé !

Natascha